Punta Cana -

Punta Cana

<br /><br />
<b>Parc marins et Zoos</b>
<br /><br />
<u>Aquarium national</u>
<br /><br />
Jetez un coup d’œil à la diversité et au coloris de la vie marine des Caraïbes. Le tunnel de plexiglas de l’aquarium entoure les visiteurs avec d'eau, de requins, de raies cornues et d'anguilles.  Une variété de poissons de couleurs nage au long du tunnel et dans les expositions les diverses ambiances marines sont expliquées.
<br /><br />
<u>Ocean World Puerto Plata</u>
<br /><br />
Cet immense parc thématique offre des expériences interactives comme la possibilité de nager avec les dauphins dans la lacune à dauphins plus grande du monde, d'alimenter des raies, d’explores un récif artificiel, de s’approcher des requins dans la première piscine d’interaction avec  des requins du monde et de nager à quelques centimètres des tigres. Les visiteurs profiteront de l’occasion de faire l'expérience d'une forêt sous-tropicale complète et les oiseaux, les iguanes, les lézards, les crapauds, les serpents, les poissons et les tigres attireront vivement leur attention.
<br /><br />
<u>Parc Manatí</u>
<br /><br />
Centré sur la nature, les animaux et l’histoire de la République dominicaine. Sis à Bávaro-Punta Cana, il offre de magnifiques jardins avec de nombreuses orchidées et des plantes tropicales. Idéal pour les enfants car il permet, avec l’aide de professionnels, de toucher des serpents non venimeux et de jouer avec des dauphins.
<br /><br />
<u>Parc zoologique</u>
<br /><br />
Le parc zoologique national (400 acres de jardins tropicaux et de sources d’eau) est le foyer des tigres et de la faune locale, ainsi que d’autres mammifères.  
<br /><br />
<u>Aqua Center - Puerto Plata</u>
<br /><br />
Ce centre de sports aquatiques et de plongée sous-marine est doté d'instructeurs pour tous les niveaux.  Le programme Discovery Scuba permet aux familles d'explorer le monde sous-marin, tandis qu'un professionnel se charge des photographies.
<br /><br />
<b>Baleines</b>
<br /><br />
Chaque année, entre janvier et avril, des milliers de baleines bossues en provenance de l’Atlantique nord migrent vers la Baie de Samaná, sur la côte est du pays. Il est offert diverses visites pour que les touristes puissent admirer ces mammifères en jouant dans la mer.
<br /><br />
<b>Plages</b>
<br /><br />
<u>Cabarete</u>
<br /><br />
Il s’agit d'une des cinq plages les plus connues dans le monde entier pour pratique le kitesurf et le windsurf (aussi appelée Kite Beach).
<br /><br />
<u>Playa Cofresí</u>
<br /><br />
A quelques minutes à l’est de Puerto Plata, unes des plages les plus impressionnantes du pays, qui a pris son nom du pirate Roberto Cofresí. 
<br /><br />
<u>Playa Dorada</u>
<br /><br />
située à l’est de Puerto Plata, Playa Dorada est protégée par des récifs et des eaux tièdes. 
<br /><br />
<u>Playa Grande</u>
<br /><br />
située près de Luperón, c’est une des plages les plus longues de la côte nord.  Impressionnante non seulement pour son extension mais aussi pour son impressionnante beauté.
<br /><br />
<u>Playa Punta Rucia</u>
<br /><br />
Playa Rucia se vante de ses plages de sable blanc et de ses belles vues sur la montagne. Connue parmi les plongeurs pour la présence d’un grand récif de corail, elle comprend une paisible lacune, idéale pour l'observation d'oiseaux.
<br /><br />
<u>Playa Sosúa</u>
<br /><br />
Dominée par de hautes falaises et offrant des eaux tranquilles, claires et couleur turquoise. Une des plages plus populaires des Caraïbes.
<br /><br />
<u>Boca Chica</u>
<br /><br />
La plage la plus populaire parmi les résidents de Santo Domingo. Bourrée de kiosques de repas et d'hommes d'affaires vendant de tout, des aliments et des visites.  Les eaux sont peu profondes. 
<br /><br />
<u>Playa Juan Dolio</u>
<br /><br />
Ses eaux sont moins spectaculaires que celles de Boca Chica, mais la plage n'est pas si fréquentée. Des restaurants, des bars et des stations touristiques jalonnent la plage.
<br /><br />
<u>Playa Guayacanes</u>
<br /><br />	
Entre Juan Dolio et Boca Chica, idéale pour les passionnés du boogie-boarding.
<br /><br />
<b>Parc naturels</b>
<br /><br />
<u>Parc national Los Haitises</u>
<br /><br />
Connu pour la diversité écologique de sa côte de mangroves, la plus grande de la République dominicaine.  A travers ses 21 000 hectares de parc, de formations rocheuses, de pictographie et de pétroglyphes, vous pourrez visiter ses trois systèmes de grottes.  
<br /><br />
<u>Parc national Jaragua</u>
<br /><br />
Il s’agit du plus grand des parc nationaux avec près de 145 000 hectares de zone protégée. Il offre une des plus grandes concentrations d'oiseaux du pays, avec plus de 130 millions d'espèces, dix desquelles sont autochtones et la moitié aquatiques. Dans la Laguna Oviedo, faisant partie du parc, c’est l’endroit où se trouve la plus grande concentration de flamant rosés. 
<br /><br /> 
<u>Parc national Isla Cabritos</u>
<br /><br />
Il s’agit de la plus grande île parmi les trois situées dans le Lago Enriquillo.  La faune plus significative que l’on peut trouver consiste en une des plus grandes concentrations de crocodiles américains. 
<br /><br />
<u>Parc national Armando Bermúdez</u>
<br /><br />
Premier parc national de la République dominicaine, fondé en 1956, il est encore considéré le plus populaire grâce aux 3 087 mètres d'altitude du Pico Duarte. Escalader est ici un objectif pour beaucoup de personnes et suppose un voyage de plusieurs jours, en campant. 
<br /><br />
<u>Parc national José Del Carmen Ramírez</u> 
<br /><br />
avec ses 80 000 hectares, il est connu pour ses basses températures, entre 11 et 18 degrés Celsius. Des congélations et du givre apparaissent dans la zone de Valle Tetero, où on été enregistrées des températures de 3 degrés Celsius, et même en dessous de zéro.
On peut trouver dans le Valle Tetero une variété de pictogrammes et de pétroglyphes précolombiens taillés sur la roche. Zone d’observation de corbeaux à col blanc et des espèces de Manuelitos, se posant sur les branches des pins et sur les conifères à feuille large.  
<br /><br />
<u>Parc national de l’Est</u>
<br /><br />
Ce qui surprend le plus de ce parc marin de 46 000 hectares sont ses plus de 200 grottes et l’île Sahona, où  l’on peut parfois croiser les lamantins menacés des Indes occidentales et les dauphins nez de bouteille.
<br /><br />
<u>Parc historique La Isabela</u>
<br /><br />
Il possède une importance historique significative en s’agissant du premier emplacement européen dans le Nouveau Monde.
Classée comme une des zones protégées les plus visitées du pays, le meilleur est de réaliser une visite organisée. 
<br /><br />
<u>Parc national Isabel de Torres</u>
<br /><br />
Il s’agit d’une réserve de 2 330 hectares, localisées sur une colline de 804 mètres au-dessus du niveau de la mer. Au sommet de la montagne, au-dessus de 15 rivières et ruisseaux souterrains, se trouve la statue de Cristo Redentor, semblable à celle de Pan de Azúcar à Rio de Janeiro. Zone accessible moyennant un téléphérique en partant de Puerto Plata.
<br /><br />
<b>Musées</b>
<br /><br />
<u>Musée de l’ambre</u>
<br /><br/>
Conçu pour abriter la collection de l'ambre plus transparent du monde. Des plantes bien conservées, des insectes et des animaux capturés dans la sève des arbres préhistoriques.
N.B. : Il contient le fameux moustique ambre montré dans le bureau du film Jurassic Park.
<br /><br />
<u>Musée La Isabela</u>
<br /><br />
Musée et centre éducatif pour la découverte de La Española par Christophe Colomb en 1492.
<br /><br />
<u>Musée juif</u>
<br /><br />
Un hommage aux 700 juifs auxquels Rafael Leónidas Trujillo accorda refuge en 1938, pendant le régime nazi allemand. Il est exhibé des photos et des souvenirs personnels des occupants et des travaux réalisés à la main quotidiennement au village.
<br /><br />
<u>Musée des Casas Reales [Maisons royales]</u>
<br /><br />
Il documente la riche histoire de Santo Domingo avec des tapis, des cartes et d’autres éléments de 1492 à 1821.
<br /><br />
<u>Alcázar de Colón, Santo Domingo</u>
<br /><br />
Palais qui abrite des éléments de la famille de Christophe Colomb. Construit en 1500 par le fils de Christophe, Diego et son épouse.
<br /><br />
<u>Musée de l'Homme dominicain, Santo Dominicain</u>
<br /><br />
Il est réputé garder la meilleure collection d'Art précolombien du pays, y compris des bijoux, des pièces religieuses et des sculptures. 
<br /><br />
<u>Musée national  d'Histoire et Géographie, Santo Domingo</u>
<br /><br />
Il montre les vestiges les plus importants des premiers habitants de la République dominicaine, l’occupation américaine et son interaction avec Haïti.
<br /><br />
<u>Musée de Larimar, Santo Domingo</u>
<br /><br />
Il montre l’industrie de la bijouterie et minière de l'île. Il est montré l'extraction, le moulage et le processus de fabrication de la pierre Larimar.
<br /><br />
<u>Musée de la Famille dominicaine du XIX siècle
Casa de Tostado, Santo Domingo</u>
<br /><br />
Datant du 1503, cette mansion coloniale exhibe des articles d’une remarquable famille de Santo Domingo du XIX siècle. La meilleure partie du musée est formée par la maison elle-même, possédant la seule fenêtre gothique double de toute l’Amérique du Nord et du Sud.
</ul>

Parc marins et Zoos

Aquarium national

Jetez un coup d’œil à la diversité et au coloris de la vie marine des Caraïbes. Le tunnel de plexiglas de l’aquarium entoure les visiteurs avec d'eau, de requins, de raies cornues et d'anguilles. Une variété de poissons de couleurs nage au long du tunnel et dans les expositions les diverses ambiances marines sont expliquées.

Ocean World Puerto Plata

Cet immense parc thématique offre des expériences interactives comme la possibilité de nager avec les dauphins dans la lacune à dauphins plus grande du monde, d'alimenter des raies, d’explores un récif artificiel, de s’approcher des requins dans la première piscine d’interaction avec des requins du monde et de nager à quelques centimètres des tigres. Les visiteurs profiteront de l’occasion de faire l'expérience d'une forêt sous-tropicale complète et les oiseaux, les iguanes, les lézards, les crapauds, les serpents, les poissons et les tigres attireront vivement leur attention.

Parc Manatí

Centré sur la nature, les animaux et l’histoire de la République dominicaine. Sis à Bávaro-Punta Cana, il offre de magnifiques jardins avec de nombreuses orchidées et des plantes tropicales. Idéal pour les enfants car il permet, avec l’aide de professionnels, de toucher des serpents non venimeux et de jouer avec des dauphins.

Parc zoologique

Le parc zoologique national (400 acres de jardins tropicaux et de sources d’eau) est le foyer des tigres et de la faune locale, ainsi que d’autres mammifères.

Aqua Center - Puerto Plata

Ce centre de sports aquatiques et de plongée sous-marine est doté d'instructeurs pour tous les niveaux. Le programme Discovery Scuba permet aux familles d'explorer le monde sous-marin, tandis qu'un professionnel se charge des photographies.

Baleines

Chaque année, entre janvier et avril, des milliers de baleines bossues en provenance de l’Atlantique nord migrent vers la Baie de Samaná, sur la côte est du pays. Il est offert diverses visites pour que les touristes puissent admirer ces mammifères en jouant dans la mer.

Plages

Cabarete

Il s’agit d'une des cinq plages les plus connues dans le monde entier pour pratique le kitesurf et le windsurf (aussi appelée Kite Beach).

Playa Cofresí

A quelques minutes à l’est de Puerto Plata, unes des plages les plus impressionnantes du pays, qui a pris son nom du pirate Roberto Cofresí.

Playa Dorada

située à l’est de Puerto Plata, Playa Dorada est protégée par des récifs et des eaux tièdes.

Playa Grande

située près de Luperón, c’est une des plages les plus longues de la côte nord. Impressionnante non seulement pour son extension mais aussi pour son impressionnante beauté.

Playa Punta Rucia

Playa Rucia se vante de ses plages de sable blanc et de ses belles vues sur la montagne. Connue parmi les plongeurs pour la présence d’un grand récif de corail, elle comprend une paisible lacune, idéale pour l'observation d'oiseaux.

Playa Sosúa

Dominée par de hautes falaises et offrant des eaux tranquilles, claires et couleur turquoise. Une des plages plus populaires des Caraïbes.

Boca Chica

La plage la plus populaire parmi les résidents de Santo Domingo. Bourrée de kiosques de repas et d'hommes d'affaires vendant de tout, des aliments et des visites. Les eaux sont peu profondes.

Playa Juan Dolio

Ses eaux sont moins spectaculaires que celles de Boca Chica, mais la plage n'est pas si fréquentée. Des restaurants, des bars et des stations touristiques jalonnent la plage.

Playa Guayacanes

Entre Juan Dolio et Boca Chica, idéale pour les passionnés du boogie-boarding.

Parc naturels

Parc national Los Haitises

Connu pour la diversité écologique de sa côte de mangroves, la plus grande de la République dominicaine. A travers ses 21 000 hectares de parc, de formations rocheuses, de pictographie et de pétroglyphes, vous pourrez visiter ses trois systèmes de grottes.

Parc national Jaragua

Il s’agit du plus grand des parc nationaux avec près de 145 000 hectares de zone protégée. Il offre une des plus grandes concentrations d'oiseaux du pays, avec plus de 130 millions d'espèces, dix desquelles sont autochtones et la moitié aquatiques. Dans la Laguna Oviedo, faisant partie du parc, c’est l’endroit où se trouve la plus grande concentration de flamant rosés.

Parc national Isla Cabritos

Il s’agit de la plus grande île parmi les trois situées dans le Lago Enriquillo. La faune plus significative que l’on peut trouver consiste en une des plus grandes concentrations de crocodiles américains.

Parc national Armando Bermúdez

Premier parc national de la République dominicaine, fondé en 1956, il est encore considéré le plus populaire grâce aux 3 087 mètres d'altitude du Pico Duarte. Escalader est ici un objectif pour beaucoup de personnes et suppose un voyage de plusieurs jours, en campant.

Parc national José Del Carmen Ramírez

avec ses 80 000 hectares, il est connu pour ses basses températures, entre 11 et 18 degrés Celsius. Des congélations et du givre apparaissent dans la zone de Valle Tetero, où on été enregistrées des températures de 3 degrés Celsius, et même en dessous de zéro. On peut trouver dans le Valle Tetero une variété de pictogrammes et de pétroglyphes précolombiens taillés sur la roche. Zone d’observation de corbeaux à col blanc et des espèces de Manuelitos, se posant sur les branches des pins et sur les conifères à feuille large.

Parc national de l’Est

Ce qui surprend le plus de ce parc marin de 46 000 hectares sont ses plus de 200 grottes et l’île Sahona, où l’on peut parfois croiser les lamantins menacés des Indes occidentales et les dauphins nez de bouteille.

Parc historique La Isabela

Il possède une importance historique significative en s’agissant du premier emplacement européen dans le Nouveau Monde. Classée comme une des zones protégées les plus visitées du pays, le meilleur est de réaliser une visite organisée.

Parc national Isabel de Torres

Il s’agit d’une réserve de 2 330 hectares, localisées sur une colline de 804 mètres au-dessus du niveau de la mer. Au sommet de la montagne, au-dessus de 15 rivières et ruisseaux souterrains, se trouve la statue de Cristo Redentor, semblable à celle de Pan de Azúcar à Rio de Janeiro. Zone accessible moyennant un téléphérique en partant de Puerto Plata.

Musées

Musée de l’ambre

Conçu pour abriter la collection de l'ambre plus transparent du monde. Des plantes bien conservées, des insectes et des animaux capturés dans la sève des arbres préhistoriques. N.B. : Il contient le fameux moustique ambre montré dans le bureau du film Jurassic Park.

Musée La Isabela

Musée et centre éducatif pour la découverte de La Española par Christophe Colomb en 1492.

Musée juif

Un hommage aux 700 juifs auxquels Rafael Leónidas Trujillo accorda refuge en 1938, pendant le régime nazi allemand. Il est exhibé des photos et des souvenirs personnels des occupants et des travaux réalisés à la main quotidiennement au village.

Musée des Casas Reales [Maisons royales]

Il documente la riche histoire de Santo Domingo avec des tapis, des cartes et d’autres éléments de 1492 à 1821.

Alcázar de Colón, Santo Domingo

Palais qui abrite des éléments de la famille de Christophe Colomb. Construit en 1500 par le fils de Christophe, Diego et son épouse.

Musée de l'Homme dominicain, Santo Dominicain

Il est réputé garder la meilleure collection d'Art précolombien du pays, y compris des bijoux, des pièces religieuses et des sculptures.

Musée national d'Histoire et Géographie, Santo Domingo

Il montre les vestiges les plus importants des premiers habitants de la République dominicaine, l’occupation américaine et son interaction avec Haïti.

Musée de Larimar, Santo Domingo

Il montre l’industrie de la bijouterie et minière de l'île. Il est montré l'extraction, le moulage et le processus de fabrication de la pierre Larimar.

Musée de la Famille dominicaine du XIX siècle Casa de Tostado, Santo Domingo

Datant du 1503, cette mansion coloniale exhibe des articles d’une remarquable famille de Santo Domingo du XIX siècle. La meilleure partie du musée est formée par la maison elle-même, possédant la seule fenêtre gothique double de toute l’Amérique du Nord et du Sud.

Réservations











VIK Class

Uniquement des avantages!

Voulez-vous jouir de l’expérience Vik ?
A partir d’aujourd’hui même, vous pouvez intégrer la Vik Class et profiter des avantages et des escomptes en exclusivité.

Plus d'information

S'inscrire

Pour vous souscrire et recevoir nos offres et les dernières info saisissez votre mail:

Réservations

Envoyer